Comment devenir membre des francs maçon

francs-macons

Bon nombre de personnes cherchent aujourd’hui à entrer dans la franc-maçonnerie, soit par curiosité, soit par besoin de trouver des réponses plus concrètes à toutes les questions que l’on se pose à ce sujet. Quelques documents écrits sont accessibles en librairie, bibliothèque et aussi sur Internet à propos du franc-maçon. Et si l’envie de creuser davantage sur la question vous démange, voici comment procéder pour devenir un membre de la franc-maçonnerie.

Le dépôt de candidature

Dans le cas où le candidat a entendu parler de la franc-maçonnerie par un ami du Grand Orient de France, celui-ci peut l’aider dans les étapes à suivre pour présenter sa candidature.

Si le candidat n’a personne pour le guider, il peut envoyer directement sa candidature au siège du Grand Orient (16, rue Cadet – 75439 Paris Cedex 09). Des responsables se chargeront par la suite de transmettre son courrier à un responsable maçonnique de sa région. En prenant contact avec le candidat, celui-ci le guidera dans toutes les procédures à suivre.

Pour précision, le candidat adressera sa candidature, non pas au Grand Orient, mais dans l’une des 1 200 loges qu’il affilie. Il s’agit en effet de la cellule de base de la franc-maçonnerie, rassemblant environ jusqu’à 50 membres. Ce sera donc au sein de sa loge que le franc-maçon va vivre sa vie maçonnique, plus d’infos ici.

Le premier contact

Une fois la première démarche accomplie, le président de la loge – le « Vénérable » prendra contact avec le candidat. Cette première rencontre servira à évaluer les motivations du candidat. Et il faut noter que la démarche maçonnique est quelque peu différente de celle des autres clubs existants (politique, services, etc.). A l’issue de ce premier échange, la candidature peut très bien être rejetée si l’attente et les projets du candidat ne correspondent pas à un engagement maçonnique. Deux autres rencontres découleront ensuite de cette première.

Les rencontres préliminaires

La première étape des rencontres réussie, le candidat passe d’autres entretiens beaucoup plus approfondis. Ces rencontres préliminaires durent environ entre une à deux heures et creuseront davantage sur la personnalité du candidat. Ce sera aussi l’occasion pour lui de poser toutes les questions qui lui trottent dans la tête. De ces trois premières rencontres vont ensuite découler un compte rendu qui parviendra jusqu’à la loge. Une fois que les deux côtés se sentent en confiance, le candidat passe à l’épreuve du « passage sous le bandeau ».

Le passage sous le bandeau

Voici venu l’heure de la présentation officielle du candidat à la loge assemblée. Suivant les règles et secrets de la « méthode maçonnique », cette rencontre s’organise de manière très spéciale. Le candidat entre dans la loge avec un bandeau sur les yeux et est soumis à quelques questions. La loge se basera notamment sur les réponses du candidat pour délivrer son admission. Le candidat est reçu s’il arrive à recueillir plus des trois quarts des suffrages. S’en suit ensuite tout un rituel « secret » au cours duquel le candidat passe des « Ténèbres » à la « Lumière ».

devenir-franc-macon